Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 21:40

Si vous demandez à quelqu'un de montrer qu'un élastique rond peut être tendu, sa première réaction sera de prendre l'élastique, et de la tendre à partir d'une tension égale à 0 . 
Et pourquoi ferait-il plus "compliqué" ? 

Pourtant un autre moyen existe: celui de prendre un objet, un cube, une sphère, de l'entourer avec l'élastique, donc de passer derrière l'objet et revenir présenter, devant cette sphère, les 2 bouts de l'élastique.

C'est la raison pour laquelle les électrons existent par paire: ils sont chacun à l'extrémité d'une double tension élastique autour d'un objet..pour l'instant inconnu.

Revenons à la seconde possibilité de notre exemple: pour entourer l'objet, l'élastique doit toujours être + ou - tendue et ne peut qu' "osciller" de part et d'autre d'une position choisie; mais elle ne peut jamais être détendue complètement. 


Ci-dessus: il faut imaginer cette double élastique entourant un objet.


La caractéristique principale de la 4 ième dimension est sa non-localité par rapport à la 3 ième dimension. La théorie des quanta prévoit déjà la non-localité de certaines propriétés, qui s'applique à une paire de particules: c'est leur intrication, la réponse identique pour chaque particule à stimulus que l'on appelle: une cause.

Toute cause est un artefact, une forme "sensible" du domaine du tesseract. Prenons un exemple: lorsqu'un violoniste s'apprête à jouer de son instrument, sa "sensibilité" prend contact avec la forme du paquet d'ondes non-local (l'artefact) que sa main va "matérialiser" en premier lieu sous la forme d'un son, AVANT que l'instrument ne le libère et AVANT que l'auditeur ne l'entende.

Pour arriver à intégrer dans cet exemple la non-localité, il faut d'abord considérer qu'une tension élastique autour d'un objet en 4D est issu d'une pression à l'intérieur et à la périphérie de cet objet non-local, de ce tesseract. 

Ci-dessus: ce torque était considéré au temps des Celtes comme un un objet absolument sacré; les anciens avaient-ils eu l'idée de l'intrication de 2 particules, se rapprochant et s'éloignant en oscillant à l'extrémité d'une pression ..élastique ? Tout le laisse à penser; les fines ciselures semblent décrire d'autres particules plus petites au parcours en double spirale..


Toute tension, et même toute existence d'une particule / onde est le résultat d'une oscillation locale à la périphérie d'une hypersphère (ou autre ), et se présente comme l'interface apparente entre les 2 localisations de son unique causalité. 

Si l'on admet que cette boule hypersphérique existe (sur l'image ci-dessus, elle serait entourée par le torque) , alors nous allons étudier ses étranges propriétés.

1. La première est son invisibilité, mais pas son inaudibilité (que vient faire le champ sonique dans cette histoire ? Nous le verrons plus tard).

Note: seul un artiste inspiré peut décrire une hypersphère (image ci-contre, de Deviant Art . com). Car aucun plan ni aucune coupe ne peut montrer ni complètement l'intérieur, ni complètement l'extérieur d'un tesseract aux angles courbes.

2. La seconde est la prédominance à sa surface d'une réfraction permanente, ou plutôt d'une torsion des mouvements à l'intérieur des différents champs (soniques, magnétiques ..) des particules et des ondulations, qui se caractérisera par exemple par une dissociation et une perpendicularité entre le champ magnétique et le champ électrique. 

En fait, en analyse dimensionnelle, les unités de pression du champ d'éther sont celles de l'intensité de champ acoustique:  intensité en    en m3 / sec3  , que l'on retrouve mathématiquement en multipliant les unités du champ électrique (1) par celles du champ magnétique (2); cela donne m1 / sec2  x m2 / sec1 = m3 / sec3 . Le champ d'éther est donc la dimension en vit3 du champ sonique primordial, encore appelé: substance universelle. 

3. La pression du champ sonique en vit3 est inimaginable, dans sa norme et sa texture. Pour rappel, une pression dans un liquide se calcule en vit.. ! Si elle faisait irruption dans notre Univers, elle étirerait et aplatirait tout "objet" aux limites définies et anéantirait toute vie dans une forme fixe; c'est pour cela que nous sommes "séparés" de cette pression par un mur de domaine, que certains peuvent voir sous la forme d'un nuage de brume, ou plus précisément: un mur de brouillard.. qui tourne continuellement sur lui-même. Etre capable d'arrêter sa rotation, c'est être capable de le traverser (et aller partout: mais la téléportation est techniquement possible en utilisant les tunnels d'intrication).

Ce champ sonique équivaut à multiplier une pression (en vit²) par une vitesse (vit). 
L'on constate alors que si une pression est "portée" par une vitesse, au plus les astres sont éloignés les uns des autres à la fois par leur vitesse et par le temps passé à s'éloigner, au plus ils ont tendance à se repousser.. 

Dans ce contexte, les zones de gravitation locales sont des anomalies dont il faut expliquer le mode de fonctionnement A PARTIR de la répulsion, qui règne en maîtresse incontestable du champ sonique primordial. 

4. Le ou les électrons autour d'un noyau, et lui-même, sont reliés à une source précessive éloignée, chacun par une corde, de telle sorte que l'impulsion "électron(s) + corde" est

égale à l'impulsion "noyau + corde" ; la téléportation consiste à élever les vibrations du système. Elever les vibrations du système, c'est éloigner les axes précessifs de façon à ce qu'ils deviennent parallèlles, comme issus du tesseract où le centre est partout, et nulle part.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Louis Tiberghien
  • : Le blog de ceux qui veulent s'éveiller par un retour dans la 4ième dimension
  • Contact

Profil

  • Jean-Louis Tiberghien
  • Jean-Louis, passionné par les arcanes de la perception, la connaissance du point d'assemblage, les mondes de l'intérieur de la Terre et l'astronavigation
  • Jean-Louis, passionné par les arcanes de la perception, la connaissance du point d'assemblage, les mondes de l'intérieur de la Terre et l'astronavigation

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog feydharkonnen" title="Paperblog : Les meilleurs articles issus des blogs" >  <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog" />
   </a>

Recherche

Pages

Catégories

Liens