Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 15:16

Peut-on essayer de mettre en évidence l'existence ou la non-existence d'une force cachée qui serait responsable de la désintégration.. ?

Pour moi la réponse est à chercher "de quel côté de la catastrophe ultraviolette on se trouve" 

. Ci-dessus, l'on s'aperçoit que les pics de courbe se situent en abscisse aux alentours des mêmes coordonnées: autour de 1 micromètre de longueur d'onde.

Curieusement, comme par correspondance avec le tableau ci-dessus, il y a une rupture de progression catastrophique évidente..

...entre "la gauche" et "la droite" de la longueur d'onde de 1 micromètre sur le tableau des longueurs d'onde électromagnétiques (pile poil sur la barre entre les ondes radioélectriques et les infrarouges).

Voici un agrandissement de la zone "catastrophique" sur le spectre, qui passe brusquement en fréquence de 300 Gigahertz à 100 Térahertz et en longueur d'onde de 1 mm à 5 micromètres.

Est-ce que les physiciens n'ont pas voulu référencer en détail ce qui se passe dans cette zone ? C'est possible; mais n'oublions pas qu'à partir des infrarouges commence une action de plus en plus grande sur la matière. On peut donc faire une distinction entre la gauche et la droite de cette zone.

Et sur ce graphe, voici comment la progression des domaines (fréquences, longueurs d'onde) du spectre EM devraient être montrés, avec la densité du vide (c²), la droite verticale correspondant à l'intensité de la luminance énergétique spectrale, de même nature que la densité du vide. Et  les 2 asymptotes obliques ne se rencontrant pas montrent l'inversion entre "émission" et "absorption" d'énergie, correspondant au mode de transfert radiatif d'une fréquence électromagnétique..

En-dessous de la droite horizontale, nous avons donc le domaine où la densité d'énergie des ondes EM est inférieure à la densité du vide (c²), et au-dessus, où elle est supérieure.

La radioactivité se trouve très à gauche ..du côté gauche des domaines du spectre EM: cela induit un comportement "incandescent" extrêmement puissant, non pas dans l'émission radioactive d'une particule qui exploserait (au-dessus de c² en densité), mais bien dans ce qu'il faut appeler "l'absorption" radioactive des autres particules qui implosent autour d'elles (incandescence, en-dessous de c² de densité).

 

La racine (vit1) de cette densité (en vit²) dont nous venons de parler, correspond bien d'ailleurs à la formule de Max Planck, qui  semble être une vitesse à une dimension (celle de la droite verticale).

A propos d'incandescence, nous avons par ailleurs celle des braises du charbon, qui est celle des infrarouges, et qui a apporté énormément de

plaisir aux enfants qui se chauffaient et regardaient, fascinés, le charbon disparaître dans les feux convecteurs.

Pour les connaisseurs, la chaleur d'une braise qui se consume par incandescence est sans mesure avec une chaleur convective ordinaire; en fait.. selon les conclusions de cet article aussi incroyables qu'elles paraissent, cette chaleur est tirée de l'individu qui se chauffe, et des objets qui l'entourent.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Louis Tiberghien
  • : Le blog de ceux qui veulent s'éveiller par un retour dans la 4ième dimension
  • Contact

Profil

  • Jean-Louis Tiberghien
  • Jean-Louis, passionné par les arcanes de la perception, la connaissance du point d'assemblage, les mondes de l'intérieur de la Terre et l'astronavigation
  • Jean-Louis, passionné par les arcanes de la perception, la connaissance du point d'assemblage, les mondes de l'intérieur de la Terre et l'astronavigation

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog feydharkonnen" title="Paperblog : Les meilleurs articles issus des blogs" >  <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog" />
   </a>

Recherche

Pages

Catégories

Liens