Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2018 2 30 /10 /octobre /2018 16:33

Les ingénieurs civils ont inventé et utilisent aujourd'hui, pour la stabilité de tours de plus de 120 étages, en Chine, une extraordinaire centrale inertielle: le Baas ou boule amortisseur antisismique.

Le modèle Baas (qui possède une masse de plus de 600 tonnes) de la tour de Taipei, compense les mouvements circulaires qui agitent la base de l'immeuble (d'une masse de.. 630 000 tonnes) au moment des séismes, en effectuant par inertie des mouvements contraires et retardés.

Les mouvements circulaires atteignant le sommet du dernier étage (où se trouve la boule !) sont si bien compensés par opposition de phase que le haut de l'immeuble ne bouge pas, visuellement.

Regardez bien ce modèle d'élève (cliquez ici-même: faîtes la différence entre le "tuned mass damper libre et fonctionnel à gauche, et inopérant à droite !) comparable à la vidéo saisissante postée dans l'émission d'AB Explore du dimanche 28 Octobre 2018. 

Ci-dessus: synopsis de l'émission "Construire l'impossible  la tour de Shangaï" bientôt en vidéo à partir de cette page.

Ce qu'ont réussi à modéliser sans le savoir les ingénieurs de bâtiment, c'est la démonstration pure et simple de la loi du Statique de l'existence: la somme des mouvements agitant un objet est égale en un point de cet objet à l'immobilité absolue. Une discussion sur ce sujet dans ce forum.

Or la démonstration de cette loi est le préambule à la mise en valeur d'une loi (une fonction simplement inverse du Baas) plus parfaite encore: la loi de polarité, toujours citée dans les milieux des arts martiaux, et particulièrement dans le Taï Chi Chuan: la projection d'une réalité (cadre vibrant comme la base de la Tour) dans la 3ième dimension dépend de son précurseur (cadre statique au sommet de la tour) autour du point d'assemblage de cette réalité (la boule antisismique)

Elle décrit très bien aussi le spin des événements encore appellé : intention.

En attendant, voici une image d'ingéniérie sur le mass dumper harmonique de la tour 101 de Tai-Pei (Taï-Wan), qui présente étonnamment sous la "boule" un autre absorbeur de vibrations: un bumper system (pare-choc, tout simplement).

Même pour ce pare-chocs, les vérins ne sont pas essentiels et pourraient être remplacés par des cordages plus ou moins tendus.

Voir ce beau document sur Youtube (en anglais). Cliquez ici.

Pour en revenir à la tour de Shangaï, en voici les photographies que j'ai trouvées ici

En fait, cette plaque recouverte d'or et finement ciselée est l'amortisseur. Ses câbles sont visibles et permettent, paraît-il, de compenser toutes les fréquences des mouvements du gratte-ciel sous le vent.

La sculpture au-dessus est appelée Vulve dansante (hum!) par certains.

Ci-dessus et ci-dessous, plus détaillée.

L'ensemble de la structure d'absorption de vibrations fait 1000 tonnes.

 

A suivre, article en construction

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Louis Tiberghien
  • : Le blog de ceux qui veulent s'éveiller par un retour dans la 4ième dimension
  • Contact

Profil

  • Jean-Louis Tiberghien
  • Jean-Louis, passionné par les arcanes de la perception, la connaissance du point d'assemblage, les mondes de l'intérieur de la Terre et l'astronavigation
  • Jean-Louis, passionné par les arcanes de la perception, la connaissance du point d'assemblage, les mondes de l'intérieur de la Terre et l'astronavigation

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog feydharkonnen" title="Paperblog : Les meilleurs articles issus des blogs" >  <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog" />
   </a>

Recherche

Pages

Catégories

Liens