Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 16:04

 

      LE TRESHER

 

 

 

 

thresher.jpg

 

         Ci-dessus, le sous-marin atomique Thresher (SSN-593) , photographié le 24 juillet 1961

 

         Le 10 avril 1963, le Tresher disparaît dans l'Atlantique. Si, officiellement, il aurait coulé au cours d'un exercice de plongée, avec ses 129 membres d'équipage, il en fut tout autrement, selon... les autorités cubaines, de l'époque.

 

 

 

        TRESHER---h97560t.jpg

 

 

 

cap-cod------massachusetts-mass_capecod_e.gif

 

      Ci-dessus une image composite faîte (apparemment) avec plusieurs photos sur le site ou aurait coulé le Tresher, sous-marin atomique d'attaque, à 200 miles à l'est de Cap Cod.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre : le Cap Cod, la presqu'île aux mille plages, est situé à peu près à la latitude et en face de Boston, Massashusetts, USA

 

 

 

 

 

 

    Il faut apporter à ces photographies un crédit "mitigé",  non pas qu'il s'agisse forcément d'un montage "arrangé" pour faire diversion sur la "vérité", mais...toute la vérité ne s'y trouve pas. Cliquez sur ce lien pour voir d'autres photos "officielles" des restes du sous-marin.

 

 

TRESHER-h97567.jpg

 

     Ci-dessus: porte interne du sous-marin, (de contre-pression), photographiée par le Bathyscaphe Trieste, le 24 août 1963

 

      Car, comme je l'ai dit plus haut, selon les autorités cubaines, il s'est passé bien des choses à propos du Tresher, et aussi d'un autre sous-marin d'attaque, soviétique celui-là, très près des côtes de Cuba.

 

tresher-h97557t.jpg

 Ci-dessus, image prise du "véhicule en eau profonde" déployé par le USNS Mizard (T-AGOR-11) en octobre 1964 .  On voit ici la partie supérieure du sous-marin avec les chiffres sur la tour et une lampe de navigation.

 

 

Pour se rendre compte de ce qui s'est donc passé avec le Tresher (et d'autres sous-marins partout sous les mers) il faut savoir qu'il existe d'autres cultures humaines que celle de notre civilisation que nous croyons...mondiale.

 

Les autres cultures" dont les êtres utilisent 100% de leurs capacités mentales et spirituelles, n'ont aucun souhait de faire les frais des aberrations de notre comportement.


A Cuba, sur la partie occidentale de l'île (cordillère de Los Organos, la vallée de Mabuya, le Cayo Ines de Soto ) et dans la baie de Aguas Malas, on retrouve les portes de l'emplacement d'une autre civilisation qu'il vaut mieux ne pas déranger... 

Lire la partie "Le vieux continent atlante sur son plancher sous-marin..." de cet article (cliquez ici)  

 

Faisons une petite incursion dans le passé: les spécialistes du Voyage de St Brandan attribuent déjà la destination finale de ce moine du haut Moyen-Age -qui recherchait le lieu de l'Ancien Paradis- à un emplacement de Cuba

 

portulan-carte-de-st-brandan.jpg

 

Cuba est voilée sous un nuage de brouillard, et située sous les pieds de cet ange, à peine visible. Dans cette formidable traduction et interprétation de cette histoire,

 

Cuba serait donc le lieu ou Brandan est reçu à bras ouvert par un Ange, en fait un homme jeune à l'aspect merveilleux, après que le bateau des moines Irlandais y aît été guidé par un passager embarqué sur une autre île.

Ce passager leur a fait franchir les Barrières de la Perception ( brouillard dense, mur ), phénomènes très dangereux pour nous si nous nous aventurons à les rencontrer sans connaissance de la physique de la Perception.

 


atlantide atlantis-7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parfois des témoignages plus récents arrivent jusqu'à nous: ci-dessus, une image actuelle satellite... donne soudain accès au fonds des mers, près de Cuba. Impossible de dire à quoi cela ressemble: pas de route entre ces alignements, pas de routes qui y mènent...On est dans " le totalement étrange ".

 

a suivre

 


 


 


       LE SCORPION

 

 


 

L'USNS Mizard a aussi retrouvé dans l'atlantique le Scorpion, autre sous-marin disparu 5 ans plus tard

 

Témoignage :  Une chose très importante pour notre enquête sur le temps relatif, révélée par un certain "Richard Williams", faisant apparemment partie d'une famille de l'une des personnes disparues du Scorpion, un autre sous-marin américain disparu le 21 mai 1968, soit 5 ans plus tard que le Tresher.

 

" Nous aimerions tous savoir pourquoi le sous-marin n'est jamais revenu, mais à l'époque nous pensions qu'on ne pouvait rien nous dire, parce que tout ce qui concerne les sous-marins nucléaires devait rester secret.

Avec le recul, je me dis qu'ils auraient pu nous révéler bien plus de choses (ndlr: les officiels américains), à l'époque.... Par exemple, je suis sûr qu'ils savaient que le Scorpion  se trouvait au large des Açores, alors qu'ils le cherchaient tout près des Etats-Unis. C'était sûrement pour que la Russie ne sache pas où il était, mais je crois qu'en fait, elle était déjà au courant."

 

 

 

   Ce que ce Richard Williams ne sait pas, c'est que les officiels américains ont recherché DE BONNE FOI le Scorpion tout près de chez eux; comme ils ont cherché le Tresher, 5 ans plus tôt.... Pourtant, R.Williams reconnaît qu'essayer de faire croire aux Russes que ce sous-marin était ailleurs au moment du crash, alors que les Soviétiques sont censés l'avoir détruit, cela relève d'une analyse personnelle qui  "cloche" dans l'explication logique de cet évènement.

 

Ne tirons pas trop vite les conclusions finales.
Mais sachons aussi d'après la vidéo ci-dessus, que le sous-marin Scorpion a heurté quelque chose de si puissant, de si dur,  que l'arrière du sous marin est venu s'encastrer dans la partie avant, comprimant tout l'intérieur sur la moitié de la longueur de ce bâtiment, comme on écrase une boîte de coca-cola avec le pied .
De plus, une torpille a explosé à l'intérieur du sas des torpilles, ce qui n'est pas étonnant, pour 2 raisons: la première est que, comme on vient de le dire, le bätiment s'est écrasé sur une sorte de "mur"; la seconde, c'est que la torpille était armée, prête à être larguée sur "l'ennemi d'en face.
Qui était l'ennemi d'en face ?
Patience....

 

 

 

 

Le sous-marin israélien DAKAR est disparu le 25 janvier 1968, en Méditterranée.


Le sous-marin français  MINERVE est disparu le 27 janvier 1968 de la même façon.

Le sous-marin français EURYDICE est disparu le 04 mars 1970 de la même façon.


Le sous -marin soviétique K129 (classe golf II) est disparu en avril dans le pacifique (officiellement).


Le sous marin amércain SCORPION est disparu le 21 mai 1968 tout près de la côte cubaine, amis a été retrouvé au large des Açores.

Le sous-marin américain TRESHER est disparu le 10 avril 1963 près des côtes cubaines (Bahia de Aguas Malas) le 10 avril 1963, mais a été retrouvé à 200 miles au large du Cap Cod

 

 

LE DAKAR

 

 

SOUS MARIN DAKAR coupe en deux gesher a-d1c28

Ci-dessous: nos recherches sont peu à peu couronnées de succcès: voici une formidable image du DAKAR, coupé en deux exactement comme les Cubains l'ont dit à propos du TRESHER; jamais je n'aurais espérer trouver une telle corroboration de témoignages !!!

Mais attendez, messieurs-dames, que cet article soit terminé, avant de vous étonner plus encore.

 

 

SOUS MARIN DAKAR coupe en deux gesher a-d1c28

Ci-contre: le Dakar coupé en deux, comme par une scie gigantesque!

Exactement comme le Tresher, nous l'avons dit. Voyez ce tube, sur la gauche intérieure, comme il a été "scié" dans l'alignement du plan de la coque.


 

Pour un peu, on penserait que ce bâtiment a dû faire face aux mêmes découpes que ces animaux que l'on retrouve mutilés dans nos campagnes...

 

La pixellisation originale, sur le site où nous l'avons trouvée, est faible (5,2 ko)

 

 

 

A gauche, une étoile de David, qu'un homme semble tenir dans les mains; au milieu du sous-marin ouvert, un drapeau israelien.

 

 

SOUS MARIN DAKAR coupe en deux gesher a-d1c28

 

 

 

  Sur cet agrandissement ultime du DAKAR, malgré la pixellisation défectueuse, l'on voit que, à l'intérieur, à droite, ce cercle rond représente l'extrémité du tube- passage des marins à l'intérieur du batiment: parfaitement scié, lui aussi !!!

 

 Voici 2 témoignages égyptiens à propos du Dakar, que nous relatons ici, parce qu'il présente une donnée intéressante qui élimine les habituelles assertions nationalistes des gradés égyptiens, qui prétendent bien sûr être les auteurs de la perte du sous-marin israelien.

Car des incohérences viennent se glisser dans leur témoignage: mais faisons parler Mohammed Abed el Majid Azeb et Muhammed Said Hater.


 

  Temoignage 1  " Des sources égyptiennes ont rapporté au journal ' Al-Sharq al-Awsat' que des cadets de l'Ecole Navale avaient repéré le sous-marin israelien: le navire égyptien l'a poursuivi mais le Dakar a plongé et disparu.

  Qu'est-il arrivé ce jour de janvier 1968, lorsque le Dakar a coulé ? L'amiral de réserve égyptien Mohammed Abed el-Majid Azeb a indiqué à plusieurs sources que son équipage avait identifié le sous-marin israélien, et même, l'avait attaqué.

  Selon le journal Al-Sharq al-Awsat, publié à Londres, l'équipage d'Azeb, des élèves de l'Ecole Navale égyptienne, auraient identifié le sous-marin pendant un exercice standard d'entraînement.

 

Azeb se rappelle: " A la fin de l'exercice, j'avais appelé les cadets à bord du navire Assiyut, losqu'un des cadets a remarqué un étrange objet dépassant de l'eau. C'est à ce moment que nous avons reconnu un sous-marin ennemi, qui gardait une route parallèlle à la nôtre. "

  L'officier égyptien indique qu'il a décidé d'attaquer le sous-marin, qui se trouvait dans les eaux égyptiennes.

" Nous avons rappellé aux postes de combat et informé le comandant de la marine de ce qui se passait, " déclare Azed,  "mais, alors que nous nous approchions de lui, le sous-marin a plongé et disparu."

Selon l'article, des militaires égyptiens ont suggéré que le sous-marin a pu être endommagé par une grenade sous-marine et aurait dû plonger.

 

 Témoignage 2  "Les souvenirs d'Azed sur le " Dakar " ne sont pas les seuls à venir d'Egypte. Selon un autre officier de réserve, Muhammad Saïd Hater, il aurait découvert un écran de télévision venant d'un sous-marin en 1974.  Hater aurait vu quelque chose flotter dans l'eau après qu'une grenade sous-marine aît été lancée. Quand son navire s'est approché de l'objet, ils ont découvert qu'il s'agissait d'un écran de télévision Zénith, plein de poissons des profondeurs.

Hater, qui travaille aujourd'hui pour une compagnie pétrolière égyptienne dit qu'il n'a aucun doute que la grenade aît libéré l'écran. Il aurait parlé aux Israëliens afin d'aider à trouver le sous-marin disparu, mais n'a jamais eu de réponse.

 

Le "Dakar" avait appareillé le 9 janvier 1968 de Portsmouth pour le port de Haïfa, 69 marins se trouvaient à bord. Le 24 janvier, le contact avec le navire a été perdu, et après quelques heures, il a été déclaré perdu.

 

Le journal de Londres prétend que le sous-marin avait pour mission d'assassiner le président égyptien Gamal Abdel Nasser, mais n'est jamais rentré.

 

En 1999, des morceaux du Dakar ont été découverts par 3000 mètres de fond le long de sa route prévue, entre Chypre et la Crète. L'épave a été coupée en 2 avec une brèche sur le côté (NDLR: voir image ci-dessus, la brèche est sur la droite de l'image). Son examen par la société américaine Nauticus et par des experts a permis de déterminer que le sous-marin avait coulé suite à des problèmes techniques et non suite à une attaque ou une collision.

...tiré de l'article de Roee Nahmias sur ce site

 

 

Voilà... Quelque chose ne fonctionne pas dans la chronologie de ces évènements. Le témoin Hater déclare qu'une grenade a été lancée...en 1974, soit 6 ans après les faits, faisant remonter un poste de télévision...rempli de poissons des profondeurs !! 

 Les Egyptiens avaient peut-être découvert depuis longtemps l'emplacement du sous-marin, mais pourquoi le pilonner avec des grenades, en sachant qu'il y avait, en des sous d'eux, une soute à torpilles, peut-être toutes en bon état ? 

Nous reviendrons sur le "parfait découpage en mer " qu'a subi le Dakar....

 

 

mars visage aux yeux de fou

Mais examinons ce qui est arrivé au Minerve et surtout à l'Eurydice, encore u n e fois "scalpé" , dans le sens longitudinal cette fois, au point que disparaissent complètemen t  à la fois la moitié de la coque et tout le compartiment torpilles, décidément très interessant pour un "ennemi" aussi impitoyable  qu'insaisissable... 


 

Ci-contre, une photo qui n'a rien apparemment à faire ici: le visage grimaçant, aux dents acérées et aux yeux de fou, de Mars ( région de Cydonia), tel qu'on ne le vous montre jamais sur les sites officiels de la NASA. La vérité, il faut la repérer, et la déterrer.

 

 


 

 

 

 

 

LA MINERVE

 

 

 

sous-marin-Minerve.jpg

 

      Appareillage au crépuscule du sous-marin français: la Minerve , sous-marin de classe "Daphné" , sans propulsion nucléaire, dont la construction fut  inspirée de la technologie des U-Boot allemands de la dernière guerre mondiale.

 

 

Carte-cap-sicie-------------------sicie.gif

 

 

 

Le sous-marin minerve, l'un des fleurons de la Marine Nationale française, s'est immergé pour sa dernière plongée le 27 janvier 1968.

 

 

 

Ce jour-là, il se rend d'abord sur zone d'exercice, à 12 miles sud- sud-est, au large du Cap Sicié (ci-contre, dans la mire rouge), là où les fonds marins tombent à 2000 mètres.


 

Il a un rendez-vous de contact avec un avion Bréguet Atlantic de l'aéronavale, parti de Nîmes-Garon à 06h 54 pour un exercice de détection magnétique.

 

Après une première liaison établie entre les 2 appareils à 07h 19, où le Minerve n'est qu'en partie immergé (seules dépassent ses antennes de télécommunication et son schnorchel, qui est un tube télescopique par lequel entre l'air utile aux moteurs diesel.

Avec des creux importants dans les vagues, les antennes sont mouillées et la communication est très mauvaise.

 

A 7h 55, un dernier dialogue entre les 2 appareils. Puis plus rien (cliquez ici pour la source de cette histoire)


La Minerve ne rentrera jamais à Toulon.

 

Pour ce qui concerne les restes du sous-marin, une épave aurait été repérée dans les années 80. Les tôles légères seraient réparties ( sur le fond, à 2000 mètres ?) sur plusieurs nautiques et la coque serait disloquée par la vitesse de descente et de l'impact sur le fond. Elle n'aurait toutefois pas été identifiée avec certitude  ( Il y en a beaucoup, des sous-marins qui coulent à cet endroit ? )...Pour cause de secret défense  ( contre qui..) il faudra attendre 2018 pour connaître les causes de cette disparition  ( Secret de légionnaire en perm' : donc c'est bien du Minerve qu'il s'agit !  ) .

 

 

 

 

sous-marin--Minerve-----------------------Minerve-Lancement.jpg

 

Plus sérieusement, et en prenant  en compte les informations s

 

ur les débris retrouvés du sous-marin, l'on s'aperçoit que le bâtiment " La Minerve " a été heurté par un objet extrêmement "dur", une fois de plus...Ou bien que, étant en mouvement, il a rencontré cet objet, ce qui, du point de vue de la relativité galiléenne, revient au même.

 

Car des débris ont été retrouvés sur plusieurs nautiques, et donc, toujours selon un modèle balistique simple, le "Minerve" a été heurté en surface, pour que ses éléments aient le temps de se déposer sur plusieurs kilomètres (un nautique est un mille marin qui fait 1852 mètres) selon la force des vagues, des lames de fond, des courants de toute nature, sur 2000 mètres de "hauteur d'eau".

 

Mais ce n'est tout, évidemment: la violence dont font preuve -dans ces années-là - les sous-marins "alliés" contre tout véhicule venant de la partie "inconnue" de cette Terre, provoque évidemment un "effet retour" auquel même l'armée française a eu affaire.


Le fait d'avoir été traquée en Méditterannée souligne bien qu'à une ingérence de sa marine répond une autre ingérence.

Très curieusement d'ailleurs, la plus grande quantité de vaisseaux sous-marins à avoir coulé appartient à des pays faisant partie du club des pays possédant l'arme atomique.

 

Andres Alfaya, dont le compte-rendu d'époque va être présenté sur ce blog, souligne bien - sans l'exprimer officiellement - le caractère impitoyable et incontournable des rencontres avec "les autres".

Ces "autres" ,  qui possèdent des vaisseaux sous-marins d'un autre type, qui émergent des profondeurs du plancher océanique lui-même, au moment même ou des dérèglements magnétiques, chronologiques et perceptifs apparaissent.

 

52 marins sont morts pour la Minerve, ayons un pensée pour eux, pas pour leurs chefs civils.

 

 

 

 

 

 

L EURYDICE

 

 

 

SOUS MARIN francais eurydice scalpé dans le sens de la

 

 

 Ci-dessus: l'Eurydice, découpé au scalpel par une force inconnue, force qui s'est attaquée à tous les autres sous-marins de cette époque. Les tubes lance -torpilles ont disparu. Et donc certainement...les torpilles, une fois de plus. Image trouvée ici.

Mais qui les sous-mariniers français, américains, russes et israeliens ont-ils taquiné, entre 1963 et 1970 ? La réponse se retrouve dans le manuel d'Andres Alfaya : "La zone des

perturbations". Ce Cubain, fidèle lieutenant de Fidel Castro a fait des études étonnantes.

 

 

 



 

M-B-Dykshoorn.jpg

 

     En attendant les récits et conclusions d'Andres Alfaya, voici la réponse intér essante d'un ancien "voyant" connu en Floride, M.B. Dykshoorn; (réponse extraite du livre "le Mystère du Triangle des Bermudes", Richard Winer, 1974, page 205, aux éditions Belfond) .

 

En premier lieu, cet homme raconte une histoire de vortex jamais vue sur les images photos ou vidéos... pour la bonne raison que la perception humaine et les appareils faits à son image sont incapables de "saisir" la dimension temporelle de ce vortex; mais lisons l'extrait lui-même.

 


 

            ""  M.B. Dykshoorn, de Miami, expert en parapsychologie, donne des conférences dans les universités et il a contribué à trouver la solution de plusieurs énigmes criminelles en Europe. Ses prédictions sont considérées comme exacte à plus de 65%. En d'autresd termes. Dykshoorn est un voyant notoire, et il a ses idées sur le "Triangle des Bermudes".

 

            ' Il n'y a rien de mystérieux dans la moitié des disparitions qui s'y produisent', dit-il, 'Elles sont dues à des causes naturelles. Quant aux autres, certaines peuvent être considérées comme surnaturelles, en ce sens que nous n'avons pas l'habitude du genre d'évènements qui peut avoir causé ces disparitions, mais j'y vois une cause scientifique. Rien que cette vision suffit à me couper le souffle.

              Je vois des aviateurs asphyxiés parce qu'ils n'ont plus d'air dans les poumons. Ils ne peuvent plus respirer. Même avec de l'oxygène et des cabines pressurisées, ils suffoquent.

               C'est un gouffre gigantesque, avec un tourbillon provoqué par une brèche au fond de l'océan...peut-être due au refroidissement de l'intérieur de la Terre. Quand cela atteint la surface, tout l'air environnant est aspiré, entraînanat des avions volant à 10 000 pieds (environ 3 000 mètres), même les gros navires et tout ce qui flotte. Bientôt un gros avion de transport, avec 80 à 90 personnes à bord, y disparaîtra sans laisser aucune trace.   """

 

    

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Feyd Harkonnen
  • Le blog de Feyd Harkonnen
  • : Le blog de ceux qui veulent s'éveiller par un retour dans la 4ième dimension
  • Contact

Profil

  • Feyd Harkonnen
  • Soliris, passionné par les arcanes de la perception, la connaissance du point d'assemblage, les mondes de l'intérieur de la Terre et l'astronavigation
  • Soliris, passionné par les arcanes de la perception, la connaissance du point d'assemblage, les mondes de l'intérieur de la Terre et l'astronavigation

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog feydharkonnen" title="Paperblog : Les meilleurs articles issus des blogs" >  <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog" />
   </a>

Recherche

Pages

Catégories

Liens